Nikko Wheelie Bros

Véhicules de salon, les Nikko Wheelie Bros sont également capables de faire des wheelings (roues arrières)… Zoom sur ce véhicule quelque peu particulier !

La Nikko Wheelie Bros, dans sa version Toyota Supra.

Fiche technique

Informations générales

  • Modèle : Nikko Wheelie Bros, Nikko i-Mayhem
  • Prix : 30€
  • Année : 2010 à 2012
  • Public : adolescents

Performances

  • Vitesse maximale : 6 km/h
  • Alimentation : 4 piles AA (LR06)

Dimensions

  • Longueur : 25 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Hauteur : 16 cm

Commande

  • Radiocommande : 2 voies, non proportionnelle (tout ou rien)
  • Fréquence : 40 MHz ou 27 MHz
  • Quartz : non interchangeable

Mécanique

  • Mode de transmission : propulsion
  • Pas de suspensions
  • Roues non amovibles
  • Carrosserie interchangeable

Look

Compactes et déformées, les Nikko Wheelie Bros ne laissent pas indifférent : soit on aime, soit on déteste. Personnellement, j’adore ! Rien ne manque : on a de sublimes rétroviseurs, des phares réalistes, un aileron, un pot d’échappement, des entrées d’air, un pare-choc avant superbement reproduit incluant un autocollant chromé pour imiter l’échangeur… Les roues ne dérogent pas à ce niveau de détails, toutefois on aurait apprécié que les disques de freins ne soient pas de la couleur de la jante, quitte à ce qu’ils ne soient pas représentés.

La Nikko Wheelie Bros. Le style est déformé, mais le modèle clairement identifiable.
Vue de profil, l’empattement est minimal.
A l’arrière, une roulette permet de faire des « wheelies » (roues arrières)
La version « Nissan Skyline ».
L’arrière est également très fidèle au modèle original.

A noter, uniquement des carrosseries japonaises sont reproduites (Supra, Skyline et 350Z).

Châssis

Le châssis des Nikko Wheelie Bros est très différent des châssis habituels : les piles sont situées en arrière et en hauteur, pour alléger au maximum l’avant, et donc faire des wheelings. Un « wheeling », c’est le fait de lever l’avant de la voiture en avançant uniquement sur les roues arrières. Notre Nikko Wheelie Bros, comme son nom l’indique, est donc capable de faire des wheelings. Une roulette placée à l’arrière du véhicule empêchera au véhicule de se renverser. Les roues arrières sont motrices, et il n’y a pas de différentiel, ce qui permet de conserver une trajectoire rectiligne lorsque les roues avant sont en l’air.

Le châssis possède un centre gravité en arrière pour permettre le basculement du véhicule.

Les pneus ne reposent pas entièrement sur le sol. Seule une bande de roulement fine est « utile ». La réduction de la surface de contact au sol permet d’améliorer la maniabilité du Nikko Wheelie Bros, sans quoi il y aurait trop de frottements au sol pour tourner les roues avant. Coté électronique, il n’y a pas de mode digital proportionnel : soit on accélère à fond, soit on est à l’arrêt, et de même pour la direction. Enfin, l’antenne souple est constituée d’un long ressort enveloppé dans un tube en caoutchouc.

Le bloc de piles est situé en hauteur, à l’arrière.
4 piles sont nécessaires dans le châssis.

Télécommande

La télécommande des Nikko Wheelie Bros ressemble quelque peu à une manette de jeu. La prise en main est excellente, les boutons font un peu de bruit lorsqu’ils sont actionnés, mais rien de perturbant. La télécommande est alimentée par une pile 9 volts. Coté fréquences, les quartz ne sont pas interchangeables. 2 fréquences sont disponibles, 27 MHz et 40 MHz. Si vous souhaitez faire évoluer 2 véhicules simultanément, vérifiez bien que les fréquences diffèrent entre les deux véhicules.

Lé télécommande dispose d’une bonne prise en main, mais elle n’est pas digitale proportionnelle (vitesse et direction en « tout-ou rien »).

Performances et comportement

Avec leurs performances limitées, les Nikko Wheelie Bros ne sont pas des véhicules adaptés pour l’extérieur. Ils s’exprimeront pleinement en intérieur, sur un sol lisse. Les surfaces glissantes (parquet, carrelage) ne sont pas un problème. Dès la première prise en main, on se rend compte que même avec 6km/h de vitesse maximale, les meubles et autres chaises arrivent vite. Et les Nikko Wheelie Bros, légers de l’avant, on une tendance à sous-virer lorsqu’ils avancent vite. Attention donc, mieux vaut rester dans une ligne droite, et profiter de l’avant qui se lève lorsqu’on met les gaz.

Le Nikko Wheelie Bros, en action en intérieur sur un parquet.

Les wheeling, parlons-en. Impossible de lever l’avant si la voiture est déjà en mouvement, mais par contre, à l’arrêt ou depuis une marche arrière, l’avant décolle systématiquement. Avec la vitesse, l’avant finit par retomber. Qu’importe, c’est déjà fort sympathique, et on se prend au jeu de faire le plus long wheeling !

Variantes

A ce jour, nous avons noté l’existence de plusieurs variantes, toutes basées sur des véhicules japonais. Certains modèles n’ont jamais été commercialisés en Europe et/ou en France.

La Nissan 350Z, rouge.
La Nissan 350Z, blanche.
La Nissan Skyline, commercialisée en France.
La Toyota Supra noire, commercialisée en France.
La Toyota Supra verte, pas vue en France.
La Toyota Supra blanche, pas vue en France.
La Toyota Supra orange, pas vue en France.

Vidéo de démonstration

L’avis de NikkoMania

Rares sont les véhicules d’intérieur aussi amusants. Les Nikko Wheelie Bros combinent petit prix, look sympa, et performances suffisantes pour évoluer dans le salon et faire des wheeling : à mettre entre toutes les mains !