Nikko Black Mamba

Le Nikko Black Mamba est un buggy léger commercialisé de 1990 à 1995 par Nikko. Il s’agit d’un buggy à roues arrières motrices (propulsion), motorisé par un moteur de type 380. De nombreuses variantes existent, notamment la version « Super Leader » et « Mach 5 ».

Le Nikko Black Mamba. D’origine, des autocollants sont présents.

Fiche Technique

Informations générales

  • Modèle : Nikko Black Mamba, Nikko Super Leader, Nikko Mach 5
  • Echelle : 1/14
  • Prix : 60€ à l’époque de sa commercialisation
  • Epoque : de 1990 à 2000

Performances et Dimensions

  • Vitesse maximale : 20km/h
  • Batterie et Chargeur : 9,6v 650mAh NiCd avec prise Tamiya. Chargeur sans arrêt automatique, charge en 4h30.
  • Autonomie : de 8 à 15 minutes, suivant l’utilisation

Commande

  • Télécommande : Vitesse et direction indépendantes et progressives grâce au système digital proportionnel.
  • Fréquence : 6 fréquences interchangeables, permettant de jouer à 6 voitures en même temps.

Mécanique

  • Mode de transmission : Propulsion (roues arrières motrices)
  • Roues : Inamovibles, pneus terre.
  • Suspensions : Pont à l’arrière et bras indépendants à l’avant.

Caractéristiques

Ici, nous présentons la version « Nikko Black Mamba ». Différentes variantes existent, mais pour cette version il s’agit de la carrosserie inspirée des Nikko Dictator. Les autres versions optent pour une carrosserie différente, fixée à l’aide de clips en plastique. Sur toute les versions, on retrouve à l’avant un large pare-choc jaune qui protège les roues avant des les chocs.

Joli style, très agressif !

A l’arrière, un pont relie les 2 roues arrières est suspendu à l’aide d’un unique ressort. La suspension est assez souple, ce qui permet au buggy d’encaisser les chocs et de ne pas trop sautiller dans l’herbe. Le bloc arrière présente un sélecteur mécanique blanc, permettant le choix entre 2 positions : « low » ou « high », pour choisir la vitesse, petite ou grande.

A l’arrière, un sélecteur de vitesse permet d’adapter l’allure de la voiture.

Sous la carrosserie, le Nikko Mach 5 tout comme ses autres versions cache un châssis en plastique, robuste, avec un emplacement pour changer le quartz. Les deux suspensions avant ont un débattement assez faible, on aurait aimé plus de longueur pour mieux amortir les chocs, et des ressorts plus

Le châssis sans sa carrosserie.

Sous le châssis est logé la batterie du buggy. Il s’agit d’une batterie 9,6 volts NiCd 650 mAh, qu’on pourra remplacer par une batterie NiMh de plus grande capacité pour gagner en autonomie. Une trappe vient plaquer cette batterie contre le châssis, et le loquet blanc verrouille la trappe. Cette trappe se révèle être fragile si le véhicule à été beaucoup utilisé, et sa réparation est quasi impossible. Surveillez en détail ce point si vous souhaitez acquérir ce buggy d’occasion.

Sous le châssis, une trappe permet d’accéder à la batterie.

Le buggy est équipé de 4 pneus à crampons, efficaces sur terre et sur goudron. Si le buggy à déjà beaucoup roulé, il sera nécessaire de coller les pneus arrières aux jantes arrières, sinon la jante dérape sur le pneu.

Les pneus sont efficaces sur la plupart des terrains.

Le buggy Nikko Black Mamba et ses variantes fonctionnent en mode digital proportionnel : la vitesse et la direction sont linéaires et indépendantes. Il s’agit d’un vrai avantage pour ces buggys, qui permet ainsi d’effectuer des trajectoires plus précises et de doser avec précision l’accélération.

Les quartz, interchangeables, permettent à 6 véhicules d’évoluer en même temps. A noter, la platine électronique est très proche physiquement et techniquement de celle des Nikko 1/14 Evo Pro-Line. On retrouve aussi les mêmes servomoteurs que sur les Nikko 1/14 Evo Pro-Line, et la télécommande classique à volant des véhicules Nikko de la gamme Nikko Evolution est compatible avec ce buggy.

Enfin, nous pouvons noter que les buggys Nikko Black Mamba, Mach 5 et Super Leader partagent le même châssis que les buggys Nikko Super Galaxy, Cobra 3 et Panther 2.

A gauche, le Nikko Black Mamba. A droite, le Nikko Super Galaxy.
Les châssis sont totalement identiques, tout comme les routes.

Vidéo

L’avis de NikkoMania

Le Nikko Black Mamba, Mach 5 ou Super Leader est un buggy au look ravageur et aux performances respectables. Son poids léger et son mode digital proportionnel avec fréquences interchangeables sont de véritables atouts. Cependant, on regrettera la méthode de fixation de la carrosserie, avec des vis, contrairement aux clips utilisés par son jumeau Nikko Super Galaxy / Cobra 3 / Panther 2.