Auteur : Lx
Création le 20/10/2009
Mis à jour le 22/05/2012

Nikko HG Light

Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light


Informations générales

  • Modèle : Hélicoptère Nikko HG Light
  • Prix : 40€ à l'époque de sa commercialisation
  • Epoque : de 2009 à 2011

Performances et Dimensions

  • Batterie et Chargeur : Batterie Li-Po intégrée à l'hélicoptère, chargeur intégré à la télécommande. Charge en 30 minutes, arrêt automatique.
  • Autonomie de vol : 10 minutes environ.
  • Dimensions hors rotor: longueur 22,5cm, largeur 6cm, hauteur 6cm
  • Diamètre du rotor : 22cm
  • Poids : 44 grammes

Commande

  • Télécommande : Vitesse et direction proportionnelles* et indépendantes.
    (*) : 3 vitesses de rotation du rotor : arrêt, 50%, 100%. Pas de linéarité.
  • Télécommande à 2 canaux : Gaz (vitesse de rotation des rotors principaux) et direction (rotation de l'hélice arrière dans un sens ou dans l'autre).
  • Fréquence : 40mHz, 2 fréquences disponibles permettant à 2 hélicoptères d'évoluer en même temps.

Mécanique

  • Système de contre-rotors pour plus de stabilité.
  • Pour tourner, l'hélicoptère actionne une petite hélice située sur la queue de l'hélicoptère.

Mi-2009, Nikko commercialise un petit hélicoptère, à mi-chemin entre le Nikko Fly Hawk et le Nikko iHeli. Etudions cet hélicoptère...

Le Nikko HG Light est présenté dans une élégante boite noire mat, faisant apparaître son contenu : l'hélicoptère et sa télécommande.

L'hélicoptère est décrit comme un hélicoptère radiocommandé à 2 voies, avec de nombreux effets d'éclairage intégrés.
Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light
Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light L'hélicopère Nikko HG Light est livré avec les piles nécessaires à son fonctionnement : 6 plies LR6 (AA).

Une notice en plusieurs langues explique le fonctionnement de celui-ci, et donne quelques conseils basiques de pilotage.

Le Nikko HG Light est un petit hélicoptère d'intérieur, sensible au vent. Il est donc déconseillé de le faire évoluer en extérieur, sauf s'il n'y a absolument aucun vent.

Mécaniquement, le Nikko HG Light n'est pas un hélicoptère comme les autres. On a un système mécanique de double rotor superposés (comme sur le Nikko Fly Hawk), permettant de faire monter et descendre l'hélicoptère avec une meilleure stabilité.

Les 2 rotors tournent en sens opposé, mais la direction droite/gauche de l'hélicoptère ne se fait pas par variation de vitesse d'un rotor par rapport à l'autre, mais avec une petite hélice située à l'arrière de l'hélicoptère.

Les 2 rotors principaux sont donc reliés au même moteur, tandis qu'un second moteur actionnant l'hélice arrière tourne dans un sens puis dans l'autre en fonction de la commande du pilote.
Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light


On a donc un mélange d'hélicoptère à contre-rotors et d'hélicoptère classique.


Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light Le Nikko HG Light conserve le principal avantages du système à contre-rotors : la stabilité. Mais un système à contre-rotors demande une mécanique plus compacte, ce que Nikko n'a pas réalisé.

En revanche, Nikko à préféré mettre un moteur supplémentaire en arrière, tournant dans un sens puis dans l'autre. L'inconvénient de ce système est un temps de retard entre l'action sur la télécommande et le virage de l'hélicoptère, mais ce retard ne gène pas le pilotage. Au contraire, l'hélicoptère est très "doux" à piloter.

On est loin, très loin des petits hélicoptères instables à télécommandes infrarouges...

Le Nikko HG Light est muni de 4 leds (petites lumières) :
  • une led à l'avant sous le nez, appellée lumière de recherche
  • une led éclairant l'intérieur de la cabine
  • une led clignotante bleue au milieu sous l'hélicoptère
  • et une led clignotante blanche au milieu sur l'hélicoptère
Ces leds assurent à l'hélicoptère un réalisme accentué, on apprécie vraiment les leds clignotantes à différents rythmes, comme sur un vrai hélicoptère !
Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light
Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light Le Nikko HG Light se charge directement avec la télécommande, en 30 minutes. Une petite trappe fait apparaître un cable qui se branche à l'hélicoptère. Une fois la charge terminée, la led témoin sur la télécommande s'éteint, et c'est parti pour 10 minutes de vol !

La télécommande est alimentée par 6 piles LR6 (AA), pouvant être remplacés par des accumulateurs.
En plus de l'hélicoptère complet, Nikko fournit une option : un protège pales amovibles, destiné à ne pas abîmer l'hélicoptère ou l'environnement dans lequel il évolue.

Concrètement, il s'agit d'un cercle en acier, fixé au rotor principal, mais ne tournant pas avec le rotor.

Bien qu'utile pour débuter, un nouveau pilote enlèvera rapidement ce protège pales.
Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light

En vol, le Nikko HG Light à un comportement sain. Il faudra une dizaine de minutes pour apprendre à le maitriser, et perdre le réflexe naturel de débutant : lacher la commande de gaz quand la trajectoire est mauvaise... Mais l'hélcoptère tombe ! Le Nikko HG Light avance tout seul vers l'avant, ni trop rapidement, ni trop vite. Bien que ça soit un simple hélicoptère 2 voies, il reste agréable à piloter.

Hélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light Avec le Nikko HG Light, Nikko fournit un "poids" cylindrique fixable à l'arrière, pour régler la vitesse d'avancement de l'hélicoptère.

Ce petits poids est utile si on vole dans un espace très restreint.

> L'avis de NikkoMania

14

/ 20

BHélicoptère Radiocommandé Nikko HG Light Le Nikko HG Light est un hélicoptère fort sympathique pouvant être piloté par des jeunes débutants. Léger, il s'abîme très peu, n'ayez pas peur de casser une pale, c'est quasi-impossible. De plus, l'hélicoptère est fourni avec un "protège rotor". Merci Nikko !
Prix
Performances
Solidité, Fiabilité
Accessibilité, Pilotage
Style et Réalisme
Fun

Plus d'informations sur les critères
Mauvais
Passable
Correct
Bon
Excellent

Vos avis, questions et réactions sont sur le Forum de NikkoMania. Cliquez Ici !


Note : à l'origine, le fil d'antenne de l'hélicoptère pend sous l'hélicoptère lors du vol. Pour ne pas que ce fil se prenne dans les rotors lors de crashs, on peut le faire passer dans une paille fixée au ski d'atterrissage avec du scotch.


Liens Commerciaux